Rechercher
  • Benoit Neveu

Volumétrie des Lieux d'enfouissement technique

Contexte

La firme GNL Arpenteurs-Géomètres Inc. est mandatée pour produire deux fois l’an un rapport indépendant faisant état du volume de matières résiduelles enfouies sur un des plus importants Lieux d’Enfouissement Technique (LET) de la rive nord du fleuve St-Laurent

Défis

Le LET est en constante évolution. Autant les cellules complétées qu'actives ou en construction font l'objet d'un suivi régulier. Les superficies à couvrir par relevés d’arpentage augmentent continuellement.

· Le temps personne qu'il faut consacrer à la réalisation d’un relevé conventionnel à l'aide d'équipements d'arpentage est élevé

· Les déplacements de travailleurs à pied dans un milieu où circulent des véhicules lourds comportent des enjeux de sécurité

· Le LIDAR terrestre ou toute autre méthode de mesure sans contact depuis le sol se sont avérés imprécis en longue portée, en raison de secteurs rendus invisibles par les irrégularités du terrain

Solution

En 2012, GNL Arpenteurs - Géomètres Inc. s’équipe d’un drone pour capturer de l'imagerie aérienne et modéliser l'ensemble du LET en 3D. En plus de produire une couverture photographique à haute résolution du site, cette méthode a permis d’extraire, par des techniques sophistiquées de photogrammétrie et de traitement numérique des images, une densité de points d’élévation au sol 1000 fois plus grande que les relevés d'arpentage traditionnels.

Depuis 2016, GNL utilise le système TopoPix à partir d’un avion léger pour couvrir photographiquement une zone encore plus grande, sans incidence notable sur le coût de la prise de photos par drone.

Résultats

Meilleur suivi des activités du LET grâce aux gains suivants :

· Ajout de l’imagerie aérienne aux informations recueillies

· Plus grande précision de mesures de volume en raison d'une meilleure densité de points

· Réduction significative du temps nécessaire pour pour le relevé

· Couverture d'un territoire de grande taille

Leçon

Il est maintenant possible, grâce à l’imagerie aérienne et TopoPix, de couvrir de grands secteurs, d’extraire une plus grande quantité de mesures et de maintenir un haut degré de précision, sans augmenter les coûts de l'acquisition des données d’arpentage.


En chiffres


2011 - par relevés conventionnels GPS

· Densité: 1 point / 100 m²

· Temps nécessaire au relevé: 15 h

· Superficie: 10 hectares


2017 - avec levés photographiques aériens TopoPix

· Densité: 100 points / 1 m²

· Temps nécessaire au relevé: 0,5 h

· Superficie: 73 hectares



0 vue

©2018 Topopix imagerie aérienne.